Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 19:45

Qu'entend-on par "web-to-store" ? 

Tout simplement ce que vous faites déjà souvent ! A savoir rechercher des informations en ligne avant d'acheter en magasin. Et les chiffres conforte cette tendance lourde : 85 % des internautes utilisent les sites e-commerce pour préparer un achat en magasin (journaldunet.com) et 30 % des Français affirment consulter des sites marchands depuis leur mobile avant un achat (laposte.fr).

A noter que l'on peut aussi parler de "ROPO" ou "ROBO" pour désigner cette recherche en ligne suivie de l'achat en magasin (Research Online, Purchase / Buy Offline).

 

Pourquoi va-t-on en parler beaucoup cette année ?

Parce que les enseignes s'intéressent sérieusement à ce comportement des clients. Au delà de la création d'un site vitrine ou de la possibilité de demander un devis en ligne, elles intègrent progressivement de nouvelles solutions dans leur stratégie de communication et de marketing en ligne. Elles tendent également à rendre l'expérience en magasin toujours plus digitale. Et les nouveaux supports les aident bien : mise à disposition de bornes et de tablettes tactiles (marketingperformer.fr) ou encore cartographie du magasin sur mobile pour guider les visiteurs (atelier.net).

 

Et le "click and collect" alors ?

C'est une fonctionnalités de plus en plus utilisée : le fait de connaître la disponibilité en temps réel des produits consultés sur le site de la marque, de les réserver (de les acheter en ligne ou pas) et d'aller ensuite les retirer dans en boutique. Evidemment c'est une solution lourde à mettre en place pour l'enseigne qui demande une organisation pensées dans les moindres détails.

La solution intermédiaire peut être le "product locator" qui permet simplement de connaître l'état des stocks depuis la  fiche produit (journaldunet.com).

 

 

A lire également :

> Boutique du futur : le geofencing va redéfinir le rapport vendeur/client sur pro.01net.com

"Plus besoin de QR Code, une photo de l’article permet au système de retrouver sa référence, et donc sa fiche produit. Dans le scénario proposé par eBay, la cliente prendra ainsi en photo l’article et le commandera sans même entrer dans le magasin."

 

> A quoi ressembleront donc les magasins de demain? sur slate.fr

Bref, les centres villes risquent fort de se transformer en collection de vitrines high-tech bardées de QR code et constamment «connectées». Y compris du côté des vendeurs, qui, comme dans les Apple Store, se promènent une tablette à la main.

 

> Et des cas pratiques instructifs sur le blog ropo.fr

 

Repost 0
Published by Communiketing - dans E-commerce
commenter cet article

S'abonner et partager

bouton twitter    bouton rss     bouton facebook 

Recherche

News

Actualité en vidéos

Mon profil

http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TR-zao50WhI/AAAAAAAAATw/quU_cV45U7o/icon_viadeo.png  http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TR-zawQ1G_I/AAAAAAAAAT0/cWV0vETuRko/icon_doyoubuzz.png

*

http://www.wikio.fr
Powered by FeedBurner 
Site Meter