Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 22:00

 

L'AACC, l’Association des Agences-Conseils en Communication, organise dans quelques jours le "Rendez-Vous Publicité Communication Médias", un événement grand public dont l'objectif est d'échanger et de faire découvrir la diversité des métiers de ces secteurs en constante évolution.


"Agences Ouvertes" : 
conférences, projections, concours, expositions, rencontres

Pour ce faire, le rendez-vous se déroulera en deux temps : la soirée de lancement le 4 avril au Bus Palladium et la journée portes ouvertes le lendemain dans la trentaine d'agences associée à l'opération.

 

Consultez le site http://www.rdv-pub.com pour en savoir plus. 

 

Repost 0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 23:35

Faites le plein d’idées pour vos stratégies communication et marketing 2011 avec cette sélection web (articles, sites, vidéos, présentations...).

Et (re)découvrez également les articles du blog les plus consultés pendant 2010.

Bonne année à tous !

 

 

Retro 2010

 


>> 2010 : le livre papier en baisse, l'ebook en hausse... mais...

« La fin de l’année aura été dure pour tout le monde, mais elle confirme une tendance aux États-Unis constatée depuis le début de 2010, et que 2011 devrait accroître. Les ventes de livres de papier baissent, au profit de celles de livres numériques. Avec toutefois un bémol : la rentabilité de l’ebook n’est toujours pas un fait avéré... »

http://www.actualitte.com/actualite/23479-ventes-ebook-papier-augmenter-rentabilite.htm

 

 




>> Twitter 2010 : year in review

 

 

 

Perspectives 2011

 


>> Vers les 7000 milliards de SMS diffusés en 2011

« Le SMS, cette technologie de communication du siècle passé, est toujours très largement plébiscitée dans le monde entier. En 2011, ce sont pas moins de 7000 milliards de SMS qui devraient s'échanger, prédit le cabinet d'études ABI Research. Mais les autres formes de messagerie mobile progressent aussi. »

http://www.generation-nt.com/sms-diffusion-envoi-mondial-abi-research-actualite-1136391.html

 

 

>> 6 Predictions for Digital Advertising in 2011

« “Likes,” views and followers were all the rage in 2010. Despite the social media community emphasizing engagement instead of reach, media agencies quickly learned that engagement doesn’t scale easily, making it difficult to sell. »

http://mashable.com/2010/12/21/advertising-industry/

 

 


>> 2011 Consumer Trends Forecast

 


 

 

>> Informa : les 10 tendances telecom et media pour 2011

« La boule de cristal est de sortie chez les analystes, comme chaque fin d'année, pour tenter de dresser une liste des tendances majeures de l'année à venir. Dans le secteur des télécoms, l'année 2010 a été plutôt chargée avec la croissance explosive des smartphones, l'arrivée des premiers réseaux LTE ( Long Term Evolution ) mais aussi une bataille des contenus et des canaux de distribution, portails de téléchargements en tête. »

http://www.generation-nt.com/informa-tendances-telecom-media-liste-actualite-1121491.html


 

 

>> Les prédictions Techtrends 2011

« Si l’année écoulée fut riche en évènements, nouveautés et actualités high-tech, rassurez-vous, 2011 ne sera pas en reste. 2011 sera une année décisive pour des sociétés telles que Microsoft, Google, Facebook, Sony, Apple ou Nintendo. RIM et Nokia et Twitter ont également beaucoup à jouer. Et que pensez de la géolocalisation? Qui va remporter la palme? Voici les tendances web et high-tech de l’année 2011. »

http://techtrends.eu/les-predictions-techtrends-2011/

 

 

 

>> 2011 Marketing Resolutions to Consider

« Welcome to 2011. Everyone seems to be doing their list of resolutions.  This is a good time to think about your goals for 2011.  For b2b marketers, think about your target audiences, and continue to understand how they research products.  Have you done any business resolutions?  Perhaps the list below can help. »

http://www.customerthink.com/blog/2011_marketing_resolutions_to_consider




Best of Communiketing 2010

bestof2010
Vous avez aimé : 


Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 21:26

 

Les marques l’ont bien compris, l’avenir de la relation client passe par l’association de contenu (branded content : le contenu préexiste, la marque choisit de s’en rapprocher pour bénéficier en retour des ses qualités) et surtout la création de contenu (brand content  ou « contenu éditorial de marque » : le contenu est créé spécifiquement pour le compte de la marque).

 

 

Créer une relation au-delà du champ publicitaire

Le brand content valorise les valeurs de la marque en répondant aux différentes attentes du public en termes d’information/découverte, d’utile/pratique ou de divertissement/ludique.

 

Les formats publicitaires évoluent donc depuis plusieurs années pour offrir un contenu attractif mais surtout de « valeur » et ainsi dépasser le rapport marchand avec le consommateur qui est considéré plus largement comme un utilisateur (« terme beaucoup plus approprié au Contenu, alors que la publicité s’adresse à une cible »). En effet, dans cette démarche la marque lui transmet du contenu pour l’aider au moment de l’achat, mais également dans sa vie quotidienne.

 

C’est la raison pour laquelle, à l’instar du programme court souvent pris en exemple « Du côté de chez vous », les annonceurs s’investissent de plus en plus sur les formats télé alliant information et conseils. Il s’agit pour eux de créer « un lien durable entre la marque et le consommateur ». Découvrez à cette occasion le Festival du Programme Court organisé par l’agence Pôle Image et dont la prochaine édition se déroulera le 31 mars 2011 à Paris. http://www.festivalduprogrammecourt.fr/

 

Désormais on entend ainsi parler d’une « socialisation » des marques. Pour ces dernières il s’agit de construire de vraies conversations avec les consommateurs au-delà des discours marchands. Le public est en effet plus enclin à s’exposer à des contenus qui lui rendent des services ou qui le divertissent. Pour autant, même si les marques créent leurs propres sujets de conversation, on ne peut pas réduire ce contenu à des « histoires », du storytelling. On peut davantage le voir comme fil rouge dans le brand content.

 

 

Contenu digital : disponibilité et liberté

Les nouvelles technologies donnent une nouvelle dimension au brand content. Les utilisateurs disposent souvent des contenus quand et où ils le souhaitent (développement des application mobiles). Les films viraux, les webséries, les jeux vidéos ou encore les podcasts, sont ainsi autant de contenus qui permettent de faire entrer le public dans l’univers de la marque, « via un format plus long, afin de créer des émotions, donc de l’impact, de travailler les associations à la marque et la préférence de marque » (Vincent Balusseau).

 

 

Pour aller plus loin :

Le blog brand content

http://testconso.typepad.com/brandcontent/

 

Publicité vs Contenu de marque. Cible vs Utilisateur.

http://www.concepteur-redacteur-blog.com/2009/03/02/publicite-contenu-digital-cible-utilisateur/

 

http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TRJf85Nz7YI/AAAAAAAAASE/xjmH0M3aluY/s512/pub-vs-contenu-marque.jpg

 

 

Content Marketing Playbook : 42 ways to connect with customers 

 

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 15:53

Alors que la "CB Newsletter" s'est arrêtée (CB News a dû cesser son activité le mois dernier), Stratégies vient de lancer "Le 13h de la com", sa newsletter quotidienne gratuite sur la communication, permettant ainsi à nouveau de recevoir les brèves du secteur. 

 

http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TQD0zGlsd6I/AAAAAAAAAQQ/PZmG8aOx4EA/s800/13hcom.png


Repost 0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 12:58

Tout comme d’autres produits dont les vertus médicales ou bienfaitrices restent encore à prouver ou sont sérieusement critiquées les bracelets magnétiques « miraculeux » de Power Balance et EFX réussissent un coup marketing grâce à une communication discrète mais efficace.

 http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/THOmhIhceQI/AAAAAAAAAPs/gPIC5P5SzNk/s800/bracelet%20efx.png

Selon la firme du même nom, Power Balance est « une technologie qui utilise un hologramme programmé avec des fréquences qui réagissent positivement avec le champ énergétique du corps humain afin d’en améliorer l'équilibre, la force et la flexibilité ».

 

Vendre avant de s’expliquer

 « Du côté du fabricant EFX, on ne nie pas l'absence de preuve scientifique : "Des études vont être faites. Mais c'est une technologie très récente et cela prendrait des années, alors..." » (Les ‘bracelets magiques’, une trouvaille marketing ensorcelante, Pauline de Saint Remy, http://www.lepoint.fr/societe/les-bracelets-magiques-une-trouvaille-marketing-ensorcelante-11-08-2010-1224225_23.php).

Aucune véritable preuve scientifique et pourtant le schéma fonctionne.

 

Stratégie d’endossement : imposer l’image et accroître la notoriété

En effet, ce bracelet crée le buzz en s’affichant aux poignets des athlètes du moment. Un moyen de transférer la notoriété mais aussi d’obtenir une caution de la part d’un « modèle » aux yeux des consommateurs (voir « Le modèle de crédibilité de la source » dans « Effet de l’endossement par les célébrités sur l’image de marque : Rôle médiateur de la congruence avec l’image de soi », AFM, 2007, http://www.afm-marketing.org/actes/s02_jaoued_chandon39_47.pdf).

Par ce biais, le public adhère au message sans que la marque n’ait eu à fournir de véritables efforts pour convaincre de l’efficacité du produit.

 

http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/THOmhqecPdI/AAAAAAAAAPw/Y57tTMYa7Cg/s800/endossement%20maccracken.png

 

 

Gaël Monfils, Fernando Alonso, Cristiano Ronaldo, Alessandro Pessatchi, Shaquille O'Neal…

Que se soit dans le tennis, la formule 1, le football, rugby, le cyclisme, le basket, le surf, le bmx, ou encore le snowboard, les marques ont réussi à trouver des ambassadeurs reconnus et proches des sportifs amateurs.  

Effectivement, comme le notent Wyssal ABBASSI et Leyla JAOUED (Sponsoring et endossement : vers une meilleure compréhension des deux stratégies, http://www.escp-eap.net/conferences/marketing/2008_cp/Materiali/Paper/Fr/Abbassi_Jaoued.pdf) « les célébrités sont riches de significations culturelles mais distinctives dans celles qu’elles transmettent aux consommateurs. C’est pourquoi elles ne peuvent être persuasives pour toutes les catégories de produits. Seules les célébrités qui délivrent des significations appropriées au produit qu’elles endossent seront efficaces. En d’autres termes, les significations symboliques ne peuvent être transférées de la célébrité vers le produit que lorsqu’il existe une congruence entre les deux entités ».

 

C’est pourquoi, même si les marques devront fournir de vrais documents médicaux par la suite, la stratégie de communication aura peut-être permis d’ancrer suffisamment le produit chez les consommateurs pour qu’ils continuent à croire et à acheter.

 

 

Sur le même sujet :

Bracelets magiques ou magie du marketing ?

http://www.ledauphine.com/savoie/2010/08/10/bracelets-magiques-ou-magie-du-marketing

« Le cœur du sujet est là. Un marketing puissant avec pour ambassadeurs, des stars du sport. Des bracelets stylisés pour un public jeune. Une mode lancée par les surfeurs. »

 

Power Balance, EFX : le triple effet Buzz, Arnaque et Placebo des « bracelets magiques »

http://blog.surf-prevention.com/2010/08/09/power-balance-efx-efficacite-danger-hoax-placebo-bracelets-magiques/

« On me pose de plus en plus souvent la question de la dangerosité de ces bracelets au cabinet :  certains patients ont peur d’être dépassés par les effets de leurs bracelets… »

 

Le bracelet d'équilibre fait causer

http://www.sudouest.fr/2010/08/10/le-bracelet-d-equilibre-fait-causer-157607-8.php

« Début juin, un modèle pour les animaux a fait son apparition sur le marché. Prenant la forme d'un pendentif, il s'accroche au collier de l'animal. Mirza et Médor auront-ils une impression de bien-être ? »

 

Repost 0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 11:10

Ce mois de mars est riche en informations sur l’utilisation et l’efficacité des campagnes d’e-mailing. Ce qu’il faut retenir.

 

Plus de 97% des e-mails envoyés sont des spams

http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S6nhPA0zOeI/AAAAAAAAANU/O-HCEee_EUY/s512/email%20et%20spam.jpg

       media.focus.com



Améliorer la pertinence des campagnes

Compte tenu du nombre de courriers reçus par les internautes, tout le challenge est évidemment de réussir à les intéresser et de les faire cliquer. Pour ce faire, de plus en plus d’entreprises travaillent le ciblage et la personnalisation de leurs messages.

L’étude américaine de GetResponse « 2010 Email Marketing Trends Survey » (emailmarketing.fr) met ainsi en lumière les types de ciblage majoritairement utilisés par les entreprises américaines :

  • Ciblage selon les intérêts: 59,4%
  • Ciblage des individus ayant ouvert ou cliqué dans un envoi précédent: 34,9%
  • Ciblage selon le profil socio-démographique: 32,5%
  • Ciblage selon l'historique d'achat: 29,7%

 

Cibler c’est évidemment le meilleur moyen d’obtenir des contacts réactifs. En effet, puisque les bases de contacts comprennent en moyenne 50% de contacts inactifs (ou plus pour certains secteurs - webmarketing-com.com), il est primordial de faire une sélection des profils. On peut également rectifier le tir en identifiant puis en traitant les inactifs via des campagnes de relances (beaucoup d’exemples ici).


La vidéo semble également un « facteur de conversion significatif » pour une grande majorité des responsables d’opérations d’e-mailing américains et 64% d’entre eux déclarent vouloir intégrer des contenus vidéo (didacticiels, démonstrations de produits, offres produits, témoignages clients) à leurs campagnes cette année (étude Implix auprès de 200 responsables e-mailing - journaldunet.com

).

 

 

Si le marché de l'e-mailing se porte donc bien (en hausse de 8 % en 2009 - lavoixeco.com) et que le retour sur investissement est très intéressant (en moyenne, pour 1 dollar investi, le retour est de 47 dollars (relationclient.net) les questions de protection des internautes sont également soulevées.

 

 

 

Faire cliquer sans envahir : protéger des internautes

La fiabilité des chaines et la lutte contre les spams sont les priorités du MAAWG, The Messaging Anti-Abuse Working Group. Cette organisation internationale regroupe les plus grands opérateurs mondiaux de l'e-mail marketing et de l'industrie Internet. Elle permet de faire émerger les bonnes pratiques de l’e-mailing et les moyens de crédibiliser le secteur (neteco.com). Une action tout à fait louable d’autant plus que l’e-mailing est de plus en plus utilisé par les PME et les auto-entrepreneurs. En effet, comme le rappelle Vincent Fournout, directeur associé de Message Business (Quand l’emailing se diffuse dans les PME), « mettre en œuvre une campagne sur de petits volumes est tout à fait possible ». Les perspectives 2010 sont donc encore à la croissance du secteur.

      

Repost 0
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 16:20

 

http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S459aUiQaPI/AAAAAAAAALo/xVZNwi49cJ8/s800/visuels%20campagnes%20choc.png


Les derniers visuels de la l'association Droits des Non-Fumeurs (DNF), les vidéos de l’association pour le don d'organes France Adot et celle de New York Health contre les sodas, nous rappellent que heurter la sensibilité par des images, des accroches ou des concepts dérangeants est une méthode qui fonctionne pour avoir des retombées médiatiques. 
       

 



Pour autant, on a de plus en plus tendance à amalgamer campagne choc et buzz marketing. Faire du buzz, littéralement faire du bruit, faire parler de soi ou de son produit par le bouche à oreille, ne se résume évidemment pas à choisir des sujets polémiques ou à traiter certains faits de manière choquante. Les campagnes qui visent à déclencher une prise de conscience chez le public ou à lui faire poser un regard différent sur une réalité ont souvent recours à l’effet « choc ». En effet, la définition du choc renvoie à l’étonnement, l’émotion soudaine et violente. Et l’origine même du buzz se trouve dans l’effet de surprise et l’intérêt soudain provoqué par une image, une vidéo ou un slogan, et qui donne envie de les partager avec ses contacts. Choquer est donc un moyen efficace de créer du buzz mais il en existe bien d’autres (humour, mystère, sexy… Lady Dior Noire : Affaire à suivreBaby, un buzz tout nu et tout bénéf', Romain Mesnil nous tend la perche...). 

 

http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S459aI3vKSI/AAAAAAAAALk/itAh_GiT0ms/images%20buzz.png
 

 

Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 19:34

Que se soit par le biais de publicités, d’offres spéciales et de produits collectors, beaucoup de marques ont  choisi d’être présentes dans l’espace médiatique pour la Saint Valentin 2010. L'occasion étant de plus en plus perçue comme un simple argument commercial par les clients, les professionnels du marketing s’adaptent et mélangent davantage le ton décalé et la « tradition » du cadeau.  

Sans surprise  et comme tous les ans certains secteurs ont donc dépensé pour des actions marketing (fleurs, voyages, chocolats, mariages : voir ‘Le business de la Saint Valentin’, ‘Saint Valentin, les commerçants lui disent je t’aime’, ‘La Saint-Valentin 2010 sera celle des demandes en mariage’) alors que d’autres ont créé la surprise (comme l’équipementier sportif Puma avec l’ourson Chabal) ou encore surfé sur le phénomène de la ‘sans valentin’ (comme la chaîne Arte avec la sortie du livre et de la série « Les Invincibles »). La Saint Valentin peut en effet permettre aux marques de travailler leur image de manière glamour et tendre mais aussi drôle et innovante. Exemples :

 

PUMA : ourson Chabal et cœur de hooligans


La vidéo est très présente sur le web et la peluche sera disponible dans les Puma Store à partir du mois de mars.  «On a joué sur l'image virle et inquiétante de cette star du rugby qui plaît tant aux femmes, pour véhiculer un message amoureux » explique Yohan Bondu, le directeur marketing de Puma (leparisien.fr).

En Angleterre l'équipementier a choisi un axe très différent en faisant chanter une chanson d'amour à des hooligans : 


HEINEKEN : le gloss à la bière

 

Heineken réussit le lancement de sa campagne “Ayswu Valentine” grâce à ce spot et attend maintenant que les internautes commandent le gloss directement sur le site.



KAWASAKI : avoir la moto dans la peau

 http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S3b1ipPU98I/AAAAAAAAAKU/A_ZcxfKWAJY/s512/kawasaki%20st%20valentin.jpg

Pour réaliser sa campagne de la Saint Valentin, Kawasaki s'est appuyée sur les résultats de son enquête où l'on apprend que contrairement aux automobilistes « plus de 80% des motards sont des passionnés » (e-marketing.fr) et rendre la marque encore plus complice des motards.


 

MY LOVE : un pop up store 

http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S3b1ig5pcDI/AAAAAAAAAKY/6TmlJldM0MI/s512/my%20love%20popup%20store.jpg

Très tendance en ce moment, l'idée du magasin éphémère. 
MY LOVE - Pop Up Store a ainsi invité les parisiens a découvrir des marques de renom (lingerie Yoba, thés Kusmi, séjours en Relais et Châteaux, produits de beauté Karité) dans un espace dédié à la Saint Valentin du 5 au 14 février 2010 (parisetudiant.com). 



ARTE : livre et série «Les invincibles»

 

 

Le pitch : «Les invincibles» sont quatre amis qui décident de rompre avec leurs petites amies afin de ne pas rater leur vie. Un pacte qui ne leur apporte pas forcément ce qu'ils attendaient... 
Le livre a attendu le rendez-vous du 14 février pour sortir («Les invincibles, en finir avec le couple, la méthode miracle», Arte Editions) et être utiliser comme teasing pour le premier épisode de la série télé qui sera diffusée par le chaîne à partir du mardi 9 mars. 
 


Ebay : "Love Yourself" 


Pour ce spot diffusé en Inde Ebay a choisi d'encourager les gens à s'acheter ce qu'ils désirent vraiment, même le jour de la Saint Valentin. Un humour qui fonctionne bien. 

Repost 0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 17:47

Comme vient de l'indiquer Rue89, le Parti Socialiste vient de publier, sur son compte Dailymotion, une vidéo parodiant la spot Google "Parisian Love" (diffusé pendant le SuperBowl dimanche dernier) :


>> l'originale :


>> la parodie :
 

Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 22:02

Comme toute action de communication une opération de co-branding doit être le résultat d’une réflexion sur les besoins des marques qui s’engagent. D’autant plus que ce type d’opération fait appelle aux valeurs et à l’image des marques, des éléments qui se construisent et s’entretiennent sur le long terme.
 

Rappelons que le co-branding désigne de manière générale « une  alliance rendue visible par la mention concomitante de deux marques » (Jean-Noël Kapferer)(esc-pau.fr). Plus précisément on peut parler d’une « association entre deux marques visant la création, la fabrication et la commercialisation d’un produit ou d’un service » (Branding management: La marque, de l'idée à l'action, Georges Lewi, Jérôme Lacoeuilhe). Ce qui amène les auteurs à distinguer « co-branding promotionnel » et « co-branding produit », le premier recouvrant l’association des messages publicitaires des deux marques et le second recouvrant le développement d’un produit en commun.

D’autres typologies peuvent être établies, à l'image de celle de Jean-Jack Cegarra et Géraldine Michel dans "Alliances de marques : quel profit pour les marques partenaires ?" :

 http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCyOKr9MI/AAAAAAAAAIE/8_w5Mu1xXaA/s640/tableau%20cobranding.png

Pour les marques cette stratégie peut ainsi permettre d’accroitre la fidélisation, de gagner en visibilité / se positionner dans un marché concurrentiel et/ou d’attirer de nouveaux publics. Mais pour y parvenir, JJ Cegarra et G Michel (ibid.) rappellent qu’« après que l’entreprise ait identifié les objectifs qu’elle veut assigner à l’opération de co-branding, elle doit choisir de manière judicieuse son partenaire en analysant la complémentarité des images et des savoir-faire et doit veiller à définir une offre pertinente sur le marché en apportant une véritable valeur ajoutée aux consommateurs » (cairn.info). 
En effet, les conséquences négatives existent également, et l’alliance peut se révéler « cannibale » pour l’une des marques : « Co-branding can have a dilutive consequence as the benefit spreads over two brands when in actuality there is just one. It could be worse if the result is negative for one, as it would reflect negatively on the other brand as well. Co-branding poses the threat of making one brand look weak due to the fault or negligence of the other » (brighthub.com).



Illustrations d'opérations récentes :

 

http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jClI7jBKI/AAAAAAAAAHo/E45yef0LBF4/s720/modelabs.png      http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCFHi76iI/AAAAAAAAAHY/nI2eFhkOSdw/s720/cerruti%20samsung.png
         Modelabs  -  Samsung & Cerruti    



http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCxw3dw0I/AAAAAAAAAIA/PlNWE3UHjqw/s720/SOSVE%20SG%20Visa.png      http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCE5CiIhI/AAAAAAAAAHU/BvRt7ihBfFY/s720/Banque%20Postale%20SNCF.png



  http://lh3.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCljBsOqI/AAAAAAAAAHw/OnA7bdFqxEo/s720/SG%20Rolling%20Stones.png      http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCFYuX5QI/AAAAAAAAAHc/3xkH9WQ5lyM/s720/Club%20Med%20Payot.png



http://lh3.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCE_b_0YI/AAAAAAAAAHQ/uVVHLTUVj-k/s720/air%20france%20klm%20american%20express.png      http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCl8RgwSI/AAAAAAAAAH0/GBqkk_ZZGck/s720/sherman%20beatles.png


http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jClR3UTnI/AAAAAAAAAHs/GzVOm_2gN0M/s720/paul%20smith%20edelwiser.png      http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCk6qs-sI/AAAAAAAAAHk/zfPC3DqFM28/s720/masstige.png



http://lh5.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/S1jCFqaKamI/AAAAAAAAAHg/y0Ay_4kfSAY/s720/cobranding%20dans%20la%20mode.png

 

 

Repost 0

S'abonner et partager

bouton twitter    bouton rss     bouton facebook 

Recherche

News

Actualité en vidéos

Mon profil

http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TR-zao50WhI/AAAAAAAAATw/quU_cV45U7o/icon_viadeo.png  http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TR-zawQ1G_I/AAAAAAAAAT0/cWV0vETuRko/icon_doyoubuzz.png

*

http://www.wikio.fr
Powered by FeedBurner 
Site Meter