Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 17:24


Le Festival du Film Viral 2009 clôt les inscriptions le 23 octobre prochain...

L’agence Vanksen qui à lancé cette seconde édition en collaboration avec la FrenchiesParty invite tout le monde à participer, professionnels et amateurs, pour favoriser tous les élans de créativité. D’ailleurs le magazine Cbnews s’est déjà fait remarquer par sa vidéo test, « The chewing gum and helium experiment » :




L’édition 2008 en chiffres ce sont 1 000 vidéos soumises et 600 personnes présentes le soir de la cérémonie.

Rendez-vous est donné le 26 novembre à Paris pour l’annonce des Prix 2009 !

 

---- 

L’info en plus



En devenant partenaire du festival, Vitaminwater confirme sa stratégie de communication pour toucher sa cible française : « hors foyer » (Chut… « l’eau vitaminée » de Coca arrive en France) et misant sur les « trendsetters » et le « bouche à oreille » (Vitamin Water la boisson qui n’utilise que “les trendsetters” pour se lancer).

 

Repost 0
Published by Communiketing - dans Marketing viral
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 00:00

« Un événement de type "flash mob" consiste à rassembler un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer une action précise (danser, chanter, faire un silence, etc.) de manière à attirer l'attention des gens aux alentours et susciter le bouche à oreille. En général, le regroupement ne dure que quelques minutes, et les participants se dispersent vite par la suite » (www2.infopresse.com).

 

Peu importe l’action réalisée les participants sont préparés en amont. SMS, e-mail, facebook, twitter… tous les outils de communication rapide et de type « réseaux » sont sollicités pour assurer la bonne réalisation le jour J.

 

Si le concept de la flash mob a été récemment popularisé par des performances en gare, de nouveaux lieux sont aujourd’hui  pris pour « cible » : rues, boutiques, supermarchés ou encore parcs fréquentés. Les actions s’articulent autour de deux axes : l’immobilisme ou le mouvement. Maintenant on parle ainsi de « freeze party » et de « flash dance » pour les différencier. Le thème du sport fait aussi sont apparition (arrivée surprise de supporters dans la rue...).

 

Les annonceurs et agences de communication/publicité sont très au fait de cette tendance et jouent pleinement aux « flash mobbers ». Et s'ils ne sont pas l’initiative d’une mobilisation éclaire ils s’en inspirent pour leurs outils de communication, comme on l’observe avec le spot « Next Year » d’Afflelou.

 

Le phénomène remonte pourtant à plusieurs années comme le note Natacha Quester-Séméon dans un article du site cyberhumanisme.org. Elle souligne avec justesse que le phénomène des happenings artistiques n’est pas nouveau en soi mais que les nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC) ont renouvelé le concept en apportant « l’instantanéité ».

Elle cite également la réflexion pertinente d’Howard Rheingold (un des éditeurs de Wired) autour des « foules intelligentes » (Smart Mobs - The Next Social Revolution) en s’intéressant  aux implications sociales des technologies et en particulier au « texting ».

 

 

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 23:59

GARE EN ACTION

Flashmob Danse - Gare Anvers 23 mars 2009
 



RUE IMMOBILE




RUE EN ACTION

Flashmob AJAX Amsterdam
 

 



GARE IMMOBILE
 

 

Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 11:14

Twitter est la dernière tendance des réseaux sociaux. Les articles ont fleuri sur ses différents impacts dans la société. De la politique aux romans en passant par les virus, tour d’horizon de l’actualité twitter…


 







Repost 0
Published by Communiketing - dans Réseaux sociaux
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 14:16

Tiens cette pub m’en rappelle une autre…


Entre plagiat et allusions, les publicités nous offrent souvent des copies mal adaptées mais aussi des clins d’œil bien pensés. En effet, on peut différencier plusieurs types d’emprunt, chacun ayant ses propres buts :

(ComAnalysis)

 

EN IMAGES

Pour Joe la Pompe, un publicitaire français, « ce n’est pas un pur hasard que les mêmes types de produits et des approches commerciales similaires aboutissent à des résultats identiques. Mais quand les agences s’en aperçoivent elles devraient se censurer et se remettre au travail » (quartierlibre.ca).

 

Son travail de recherche et de mise en relation des publicités similaires vaut d’ailleurs le détour : joelapompe.net.




 

 

 

ET QUE DIT LA LOI ?

Comme le rappellent Lorène Choquet et Juliette Mant dans Publicité et droits d’auteur, en vertu de l’article L. 112-1 du Code la propriété intellectuelle « l’œuvre publicitaire bénéficie d’une protection ». Ainsi « le détenteur des droits d’auteur pourra donc s’opposer à ce qu’un contrefacteur ne vole son slogan, son texte ou son dessin pour se l’approprier ».

 

Mais n’oublions pas que les idées ne tombent pas sous la protection des droits d’auteur. Pour en bénéficier il faut qu’il y ait matérialisation, réalisation de l’idée, même minimale. Ainsi «  les roughs, définis comme les croquis élémentaires donnant l’aspect graphique de l’annonce, de même que les « story board » dans le cadre de la production d’un film publicitaire, sortent la création publicitaire du domaine des idées pour faire l’objet d’une réalisation même inachevée ».

« Un thème publicitaire n’est d’ailleurs pas plus protégeable qu’une idée. C’est pourquoi le thème de la blancheur comparée, abondamment utilisé par les publicités vantant les mérites des poudres à laver le linge  n’est pas susceptible de faire l’objet d’appropriation (arrêt Procter et Gamble contre Lever). Les techniques de communication telles que les techniques d’utilisation de jeux, concours et loteries ne sont pas plus protégeables ».

 

Joe la Pompe ne préconise pourtant pas « une escalade juridique » et « n’incite pas les agences où les annonceurs à se lancer dans des batailles juridiques coûteuses et inutiles ». Il explique qu’il est préférable  « d’amener les gens du milieu à entamer une réflexion sur leur travail, leur éthique et leur organisation » (quartierlibre.ca).

 

 

Repost 0
Published by Communiketing - dans Publicité
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 12:37

Evénement et environnement, deux mots qui se ressemblent et qui tentent de s’assembler…

 

Que l’on parle de manifestations grand public, de convention d’entreprise ou de voyages d’affaire, tous concentrent à un moment précis un nombre de personnes élevé, ce qui oblige à recourir à des moyens logistiques de grande ampleur. Ainsi, quelque soit l’événement, il a un impact sur l’environnement. Rappelons que l’on entend par impact « tout ce qui dégrade notre environnement, soit en utilisant des ressources ou des matières non renouvelables (pétrole, charbon, plastiques… soit en entraînant des rejets néfastes déchets, pollution de l’air, des eaux et des sols (ADEME - Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). De par sa nature même, l’événement est donc un outil de communication directement lié aux problématiques de développement durable.  

 

Pour répondre à ces enjeux écologiques plusieurs voies ont été initiées à travers la notion d’« éco-conception » :

Il s’agit d’une « démarche résolument créative et innovante qui vise la prise en compte de l’environnement dès la phase de conception des produits (aux côtés des paramètres classiques : coûts, délais, esthétique, technique…) en prenant toujours en considération le cycle de vie (ADEME) ».

 

Cette prise en compte de la conception amène plusieurs pistes pour l’événementiel :

  • Pour l’édition : choix du papier / du document électronique, choix graphiques pour utiliser moins d’encre, choix du nombre de tirage, choix de l’imprimeur…
  • Pour la diffusion : choix de l’emballage, choix des moyens de transport, choix des cibles…

  • Pour l’audiovisuel : choix des transports (de personnel, de matériels), choix de la production et consommation d’énergie électrique, choix des décors, choix de la table de régie…
    Voir la synthèse du Séminaire Ecoprod, Impacts des diffusions audiovisuelles et cinématographiques sur l’environnement.
  • Pour l’organisation le jour J : choix des stands (taille, matières…), choix des moyens de déplacement,  choix de l’objet/cadeau remis aux participants, choix des repas…

La brochure complète en pdf

 

Pour les animations / soirées  : certains vont en effet plus loin que la conception en proposant des animations de sensibilisation au développement durable : des « green quiz » ou « green party » (EcoEv) ou encore des « green dance floor » (Sustainable dance club).



Et pour aller plus loin :

 

conférence - événements écoresponsables

Repost 0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 22:35

Dior Couture vient de lancer une belle opération d'advertainment (comprendre "publicité divertissante"), The Lady Noire Affair. Pourtant, comme le souligne Stratégies (n°1545, 14/05/09), ce "n'est pas un spot publicitaire". Ce court-métrage est en effet exclusivement destiné à la diffusion sur internet et la fin sera imaginée par les internautes. Ainsi l'opération se veut un véritable outil pour gonfler les ventes, augmenter la notoriété, mais aussi "renforcer la relation directe avec ses clientes et amorcer un rééqulibrage des dépenses vers la création".


Déroulé
Avec Marion Cotillard en guest et Olivier Dahan à la production-réalisation, le premier épisode de la saga (qui en comptera 3, tournés dans différentes villes) sera diffusé ce mercredi (20 mai 2009) sur les sites de partage de vidéos mais également à Cannes et marquera l'ouverture du site ladydior.com (actuellement teaser vidéo).
"Cette première phase sera suivie de trois épisodes dans autant de grandes villes du monde. Le prochain film, "Lady Red", sera tourné en août à New York les deux autres étant prévus pour 2010. Une campagne estimée entre 2 et 4 M€ selon le Journal du Dimanche" (cbnews.fr).
La campagne avait débuté en presse (Marion Cotillard sur la Tour Eiffel par Peter Lindbergh) pour annoncer et soutenir les films internet. Les outils du web 2.0 (twitter, teasing, mailing aux clientes, achat de bannières et de mots clés, widget, opération avec des blogueurs...) contribuent maintenant à la montée du buzz.




Repost 0
Published by Communiketing - dans Marketing viral
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 19:21
Le shopper marketing est né dans les années 80 du désir de « mieux comprendre le processus d'achat de leurs consommateurs, afin de pouvoir mieux leur vendre et les fidéliser » (e-marketing.fr). Cette approche tente de répondre aux interrogations sur la manière dont les clients choisissent une enseigne et un produit, mais aussi sur les raisons qui les poussent à changer d’avis au dernier moment (une fois dans le rayon) alors que l’acte d’achat était prévu et déterminé. Elle amène à repenser l’importance donnée aux différents points du marketing mix (traditionnellement, product/price/place/promotion) et l’organisation des acteurs.


Shopper Marketing : capturing a shopper’s Mind, Heart and Wallet
(The Grocery Manufacturers Association and Deloitte).
(gmaonline.org)



Quand le consommateur choisit le PRIX.

Aujourd’hui on cherche toujours à découvrir les motivations profondes (« insights into actions ») des consommateurs pour adapter les choix marketing. Les récents tests du « pay what you want » (PWYW - Payez ce que vous voulez) s’inscrivent dans cette logique et repose sur un principe simple : le consommateur détermine le prix qu’il souhaite payer pour un produit/service.

L’exemple ce mois-ci de BrandAlley (linformaticien.com) montre bien que le PWYW ne remplit pas des attentes commerciales à court terme mais qu’il a des effets directs sur la notoriété, l’image et donc le gain de nouveaux clients (à noter qu’il s’agit d’achats sur internet).
Certains restaurants mettent également en place ce type d’offre marketing depuis plusieurs mois. Les spécialistes du shopper marketing attendent donc les évolutions du PWYW dans les différents secteurs avant de tirer des tendances sur les comportements des consommateurs face à ce nouveau système de fixation des prix.


Repost 0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 12:38

Les campagnes de communication qui proposent des  « concours créatifs » ne se comptent plus. Non pas que les agences soient en perte d’inspiration, mais il s’agit d’impliquer toujours plus le client dans le message et l’image de marque.

Récemment on peut noter l’initiative de Têtu en faveur de la lutte contre le sida. En effet, le magazine souhaite encourager le port du préservatif en invitant les « créatifs de tout bord » à imaginer un visuel pour leur campagne presse, affichage et internet (lancement le 24 août2009).

Comment faire participer ? Faire saliver à l’idée de voir sa création dans les medias et découverte « par des millions de personnes ». Et enfin rencontrer un jury « de personnalités ».


 


Et ça marche aussi pour les glaces ! Ben & Jerry's propose ainsi aux clients de 17 pays de créer la nouvelle recette 2010 en se rendant sur le site dédié « Mettez-vous aux parfums ».  Il s’agit pour les internautes de composer « une recette originale réalisée à partir d'une liste d'ingrédients issus du commerce équitable et de l'agriculture biologique ».

Ben & Jerry’s opte pour deux valeurs sures : le voyage de rêve et la fierté d’apparaître sur les pots :

« Le finaliste français s'envolera à Saint Domingue avec ceux des autres pays pour faire goûter sa crème glacée à Ben Cohen et Jerry Greenfield, les deux fondateurs de Ben & Jerry's. C'est à la fin de ce voyage qu'ils désigneront le grand Gagnant ! La crème glacée de ses rêves deviendra le tout nouveau parfum mondial de Ben & Jerry's en 2010 et sa photo sera sur le pot, entre Ben et Jerry.Gourmands du monde entier, à vos cuillères ! ».

 

Repost 0
Published by Communiketing - dans Marketing participatif
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 13:46

Le besoin des annonceurs de toucher toujours plus de points de contact les a conduit à multiplier les canaux de communication. Or le terme de communication 360° prête à confusion et désigne plutôt du cross media (multiplication des canaux). En effet, 360° signifierait atteindre tous les points de contacts alors qu’il s’agit de choisir les points de contact les plus pertinents et de s’adapter à leurs spécificités.

   



Comme on le voit sur ce schéma, si on souhaite utiliser tous les canaux la tâche devient compliquée et le résultat n’est pas plus optimal.

L’apparition du sigle IMC (Integrated Marketing Communications  / CMI (Communications Marketing Intégrée) répond à cette demande de cohérence dans le message transmis. Il promeut une stratégie fondée sur une architecture créative et cohérente de canaux.

De fait, les agences spécialisées et certains annonceurs développent la transversalité des services pour nourrir leur réflexion.


Dans l'actualité :
La campagne pour le nouveau parfum masculin de DIESEL, Only the brave, joue la carte IMC :
« La marque de parfums Diesel a toujours été soucieuse de proposer à ses consommateurs des campagnes innovantes [...] Only the brave s'adressant à une cible de jeunes hommes 15-35 –difficile à capter sur les médias traditionnels -,c'est tout naturellement que nous avons été séduits par l'offre Advergaming de Microsoft Advertising », déclare Fanny Chtromberg, Directrice Marketing Parfums, L'Oréal Produits de Luxe France (neteco.com).
En effet la campagne est développée sur les canaux les plus "proches" de la cible : télé, presse, affichage, internet, jeux vidéo (Xbox), street marketing, événement musical.

Ici les bannières placées par L'Oréal dans une cinquantaine de jeux en régie chez Massive et Microsoft Advertising (Need for Speed Undercover, Pro Evolution Soccer 2009, Shaun White Snowboarding... qui redirigent vers un mini-site de marque au sein de Xbox Live) et visibles depuis quelques jours (15 avril 2009).


   


Et ici le spot publicitaire, Je suis un Homme :



Plus d'infos sur l'advergaming : sur ces deux articles :

Advergaming : les marques nous font jouer (1/2)

Advergaming : les marques nous font jouer (2/2)

Repost 0
Published by Communiketing - dans Communication globale
commenter cet article

S'abonner et partager

bouton twitter    bouton rss     bouton facebook 

Recherche

News

Actualité en vidéos

Mon profil

http://lh6.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TR-zao50WhI/AAAAAAAAATw/quU_cV45U7o/icon_viadeo.png  http://lh4.ggpht.com/_WjYFVq8YFlQ/TR-zawQ1G_I/AAAAAAAAAT0/cWV0vETuRko/icon_doyoubuzz.png

*

http://www.wikio.fr
Powered by FeedBurner 
Site Meter